Catégories
Astuces

Opéra de Sydney : Tout savoir sur ce joyau architectural

On le connaît tous. Nous l’avons tous vu au moins une fois à la télévision et pour les plus chanceux d’entre nous, vu directement sur place en Australie.

Installé confortablement sur les bords de mer de ville de Sydney, l’opéra se dresse tel un monstre d’architecture moderne. Pourtant ce petit bijou aura été le cauchemar de son architecte sur bien des points. 

L’architecte de l’opéra

En 1940, Eugène Goosens qui est alors directeur du conservatoire de musique lance l’idée de construire un opéra dans la ville de Sydney. Plusieurs hommes politiques se joignent à lui et proposent de financer une partie des travaux.

Pour le reste une loterie nationale pour apporter le reste des finances. Au même moment, est organisé le concours international d’architecture du « Grand Opéra de Sydney » qui sera géré par Joseph Cahill.

Il reçoit alors 233 propositions et parmi toutes, il retiendra celle de Jorn Utzon, un danois plutôt bel homme qui fait tout de suite l’unanimité. Sélectionné, il aura la lourde charge de commencer les travaux et d’accomplir ce chef-d’œuvre avec 7 millions de dollars australien. Tout aurait pu très bien se passer. 

Seulement, lorsqu’il découvre le terrain, Jorn se rend rapidement compte que les ingénieurs ne se sont pas préoccupés du terrain. Résultat celui-ci est mou et il est impossible de poser les fondations. L’architecte sera donc obligé de créer une plateforme en béton pour consolider les bases. Les 7 millions seront directement engloutis par cet ajout et le budget dépassera les 100 millions de dollars australiens. Jorn Utzon ne terminera d’ailleurs jamais l’opéra de Sydney. Les politiciens seront tout d’abord frustrés de voir autant d’argent dépensé pour une structure.

Pire que cela, ils finiront par le faire démissionner de son propre chantier en apprenant que l’architecte n’embauche aucune entreprise australienne. 

Sa carrière sera brisée et l’opéra ne sera finit que 7 ans plus tard. Il aura fallu 14 ans pour que l’opéra de Sydney voit le jour. 

La reine Elisabeth II l’inaugurera officiellement. Utzon ne sera jamais convié à l’inauguration et ne verra jamais son nom apparaître parmi les constructeurs de l’opéra. 

En 2016, la ville de Sydney décide de rénover le site pour un budget de 154 millions de dollars australien. Les travaux devaient être terminé en 2020. 

Petit rappel avant votre voyage, pensez à bien le préparer en lisant cet article

L’architecture de l’opéra de Sydney

L’opéra de Sydney est reconnaissable par sa forme plus qu’originale. Placé sur un terrain d’1,8 hectare, il est entouré d’un parc boisé. 

Concrètement, il s’organise en deux séries de trois grands coquillages qui se recouvrent partiellement. Lesdites coquilles sont entourées de terrasses accessibles aux promeneurs. Les coques de la toiture sont obtenues à partir de quarts d’une unique sphère d’un diamètre de 75 mètres eux-mêmes soutenues par des nervures en béton courbées, composées d’éléments en treillis soudés et installés les uns après les autres.

Les côtes, supports des coquilles, sont issues d’une même sphère, permettant l’emploi d’éléments structurels symétriques et répétitifs, qui explique la reproductibilité des tuiles, toutes pareils. Il aura fallu trois ans d’essai avant que les quelques 1 million de tuiles en céramique beige mat ou blanc brillant sont produites directement en Suède. Malheureusement, elles ne sont pas autonettoyantes et doivent être régulièrement remplacé. 

Côté superficie, l’opéra est à la hauteur de son pays continent. Il mesure 183 mètres de long et 120 mètres de large. Il est supporté par 580 piliers de béton qui s’enfoncent jusqu’à 25 mètres sous le niveau de la mer. Ses besoins électriques sont les même qu’une ville de 25 000 habitants. Ce courant est distribué par quelques 645 kilomètres de câbles. 

La décoration intérieure est plus simple et est faite de granit rose extrait directement des carrières de Tarana en Nouvelle-Galles du sud. 

L’opéra de Sydney aujourd’hui

De nos jours, l’opéra accueille 1 500 spectacles tous les ans. Il abrite 5 théâtres, 5 studios de répétition, deux grands halls d’entrées, 4 restaurants, 6 bars et une multitude de magasins de souvenirs divers et variés. 

Aujourd’hui l’opéra est célèbre dans le monde entier, et est visité par presque 7 millions de personnes tous les ans.

Il est référencé au patrimoine de l’UNESCO depuis le début des années 2000 et est officiellement déclaré comme merveille du XXème siècle. 

Tous les ans le feu d’artifice du jour de l’an est tiré depuis les rives du port de Sydney afin de donner la sensation que les feux sortent tout droit de l’opéra. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *